Dermatologie esthétique

Polyclinique de Castres

  • Full Screen
  • Wide Screen
  • Narrow Screen
  • Augmenter la taille
  • Taille par défaut
  • Diminuer la taille

Les hémangiomes

Envoyer Imprimer PDF

 

hemangiome

 

Les angiomes du nourrisson appelés hémangiomes sont très fréquents puisqu'ils se voient chez près de 10% des nourrissons. Ils sont encore plus fréquents chez les prématurés. Les hémangiomes apparaissent souvent dans les premiers jours de vie. Il faut bien distinguer les hémangiomes du nourrisson qui correspondent à une prolifération bénigne de cellules endothéliales, régressifs, habituellement de très bon pronostic, des malformations vasculaires: angiome plan (tache de vin), malformation artérielle, veineuse ou mixte qui sont présentes dés la naissance, ne régressent pas, et qui peuvent évoluer au cours de la vie lors de poussées évolutives (traumatisme, puberté, grossesse).

L'évolution de l'hémangiome du nourrisson est favorable dans 80% des cas. Sa taille augmente assez rapidement pendant 6 à 10 mois avant de se stabiliser. Phase de croissance rapide jusqu'au 6/10éme mois, puis plateau jusqu'au 12/20éme mois, puis diminution jusqu'à 12 ans : 50% ont quasi disparus à l'âge de 5 ans, 70% des cas à 7 ans. Après la phase de croissance l'angiome commence à blanchir en surface et diminue progressivement de taille jusqu'à sa disparition complète.

 

angiome1

La majorité des hémangiomes régresse spontanément et ne nécessite aucun traitement. On ne propose pas de traitement par laser pour ce type d'angiome puisqu'il blanchit et sa taille régresse spontanément. Néanmoins une surveillance clinique est nécessaire au rythme d'une fois tous les 3 mois en phase de croissance puis une fois tous les 6 mois à un an ensuite. La régression de la composante vasculaire (ce qui est rouge) est totale, mais des séquelles peuvent persister (cicatrices blanchâtres, résidu fibro-adipeux, peau un peu lâche...) Dans ces cas, un traitement à visée esthétique peut être indiqué chez le grand enfant ou l'adolescent.

 

Un hémangiome banal qui a été traumatisé saignera plus d'une zone de peau normale. Il faudra alors bien comprimer la zone pendant quelques minutes à l'aide d'une compresse. A l'inverse certains hémangiomes (dans 10% des cas: localisations à risque, complications des certaines zones) mettent en jeu le pronostic esthétique, fonctionnel ou vital de l'enfant. Ces hémangiomes potentiellement graves nécessitent une prise en charge thérapeutique active.

 


Vous êtes ici Dermatologie médicale Les angiomes